Communication Vectorielle

Communication Vectorielle® – une méthode basée sur nos envies et nos besoins

La méthode Communication Vectorielle® rassemble 2 outils relationnels – PSV de Bourlane et Communication Non Violente. PSV de Bourlane est une nouvelle approche russe qui nous délivre une information unique sur l’inconscient, c’est un moyen de compréhension objective des personnes qui nous entourent, c’est une chance de voir les autres non pas à travers nos propres filtres, mais à travers leurs perceptions, comprendre et accepter les autres tels qu’ils sont, sans jugements ni attentes. C’est un outil qui permet de mieux comprendre notre inconscient, ce qui motive nos actes et mêmes nos intentions. Pour ainsi mieux se comprendre, s’accepter et déculpabiliser… La CNV se place dans l’alignement avec l’outil Vectoriel et permet d’identifier les besoins récurrents de chaque personne et de trouver des stratégies efficaces pour se sentir équilibré et pour communiquer avec les autres.

Ce concept, issu de l’analyse freudienne et de la Kabbale est basé sur le principe de la jouissance, ce qui signifie que nos actes (réalisés de manière consciente ou inconsciente) ont pour intention de nous faire plaisir, chacun à sa façon. On cherche à satisfaire nos envies et nous avons en nous toutes les capacités qu’il faut pour cela. Il suffit juste de conscientiser nos vraies envies et utiliser nos ressources pour les réaliser.

 

Chaque personne est définie par ses envies, appelées Vecteurs – les élans de vie qui nous motivent, induisent nos actions. On cherche tous à satisfaire nos envies inconscientes soit d’une façon appropriée, saine, soit parfois au détriment des autres. Il existe 8 Vecteurs ; on en a en moyenne 4-5 Vecteurs chacun. Si on réalise nos envies (Vecteurs), nous sommes heureux, en bonne santé et nous apportons notre contribution à la société (chacun à sa façon, bien concrète). À l’inverse, si nous n’arrivons pas à nous réaliser, on risque de développer des frustrations, des souffrances, ce qui amène au mal-être, aux maladies, à la communication avec les autres pas bienveillante du tout.

Plus on a de Vecteurs, plus on est attiré par des choses différentes, plus on cherche à se réaliser dans de nombreux domaines (plus parfois on se disperse). Et en même temps, plus on a de Vecteurs, plus on a de responsabilité envers soi-même pour comprendre toutes nos envies inconscientes qui nous poussent parfois dans des directions opposées… Ce n’est pas toujours facile de se comprendre !

 

Grâce à la connaissance des Vecteurs, en parlant avec une personne, il est possible de déterminer rapidement ses Vecteurs, son niveau de développement et de réalisation. Cela permet de comprendre ses perceptions et ses valeurs, ses traits de caractère avec ses talents et ses points de vigilance, ses habitudes et même ses capacités physiques du corps avec ses prédispositions aux maladies. Ce qui offre à cette personne le sentiment d’être comprise, d’avoir des liens de proximité et ainsi la sécurité. Et à vous, le plaisir d’avoir des relations équilibrées, source de tout épanouissement !

 

La Communication Vectorielle® est à la fois un outil de développement personnel, de communication et de management.

Pour quoi les vecteurs?

  • Connaissance de soi, de notre inconscient
  • → Compréhension des autres, communication
  • Réalisation de nos vraies envies
  • Réalisation professionnelle
  • Aider les enfants à grandir, à développer leur unicité
  • Gestion du stress, des émotions, effet thérapeutique
  • Retrouver l’énergie et la joie de vivre

La Communication Vectorielle peut vous aider à  :

 

  •  Comprendre qui vous êtes vraiment et ce qui vous met en mouvement, apprendre à décoder et satisfaire vos besoins pour être maître de vous, acteur de votre vie, (re)trouver le sens de votre vie ;
  •  Conscientiser ce que vous vivez, ce qui se passe autour de vous et ainsi ressentir une légèreté, l’acceptation et la joie de vie ;
  •  Améliorer vos relations dans votre famille, avec vos proches, vos collègues ;
  •  Augmenter votre capacité à résister au stress, vous débarrasser de vos croyances limitantes, avoir plus d’énergie tous les jours ;
  •  Savoir comment accompagner au mieux vos enfants dans la vie, trouver des réponses à vos questions de parent ;
  •  Trouver une nouvelle orientation professionnelle en accord avec vos vraies envies et non pas seulement vos compétences ;
  •  Obtenir des connaissances uniques que vous pourrez utiliser dans votre vie profesionnelle, pour mieux manager votre équipe en mobilisant le potentiel de chacun.

Etes-vous « Vecteurs » ?

 

  1. 1. Avez-vous envie d’améliorer les relations avec vos proches, vos amis ou vos collègues et êtes-vous prêt à entamer une démarche active pour cela ?
  2. 2. Posez-vous souvent des questions sur l’inconscient ? Cherchez-vous à comprendre les intentions de vos actes et celles des autres ?
  3. 3. Etes-vous un hypersensible ou un HP (Haut Potentiel) ? Etes-vous en période d’hypersensibilité en ce moment ?
  4. 4. Avez-vous des choses que vous n’arrivez pas à lâcher, des personnes à qui vous n’arrivez pas à pardonner ? Faites-vous en ce moment un travail de développement personnel ?
  5. 5. Cherchez-vous des pistes pour mieux comprendre vos enfants ? Etes-vous prêt à changer votre regard sur eux ?
  6. 6. Avez-vous régulièrement des maux de tête et/ou des insomnies ?
  7. 7. Avez-vous déjà vécu des périodes de dépression ?
  8. 8. Avez-vous régulièrement un besoin de calme, de solitude (vital pour vous)?
  9. 9. Avez-vous déjà ressenti la solitude où vous aviez l’impression que personne ne vous comprenait ? Sentez-vous parfois être différent des autres, venu « d’une autre planète » ? Est-ce qu’on vous dit parfois que vous étiez « trop perché » ?
  10. 10. Etes-vous en recherche de votre orientation professionnelle ou à un tournant de votre carrière ? Etes-vous prêt à faire une démarche active, introspective pour trouver votre voie ?

 

Si vous avez répondu au moins 6 fois OUI, alors les Vecteurs peuvent vous aider, vous serez réceptifs à cette démarche.

Si vous avez répondu plus de 8 fois OUI, alors les Vecteurs « sont faits pour vous » – vous trouverez beaucoup de réponses à vos questions grâce à l’outil vectoriel ; vous apprendrez à comprendre les situations que vous vivez et à gérer vos problèmes et préoccupations ; vous retrouverez de l’équilibre et de l’énergie dans votre vie !

Interview autour de la Communication Vectorielle

Les bases de la communication vectorielle

Exemples de Communication vectorielle

Hypersensibilité: Au coeur de mes émotions!

La situation actuelle autour du coronavirus expliquée à travers les vecteurs

Suivez-moi sur Youtube!

Qu'est ce qu'un vecteur?

Un Vecteur est un groupe d’envies inconscientes qu’on cherche à satisfaire d’une façon consciente ou inconsciente, saine ou au détriment des autres. C’est un élan de vie qui motive nos actes et nos intentions. C’est une façon de se faire plaisir.

La présence d’un Vecteur chez une personne détermine ses perceptions et ses valeurs, ses traits de caractère avec ses talents et ses points de vigilance, ses habitudes et même ses capacités physiques du corps avec ses prédispositions aux maladies.

Quels sont ces 8 Vecteurs et pourquoi ils s’appellent comme ça ?

Il y a 4 Vecteurs bas (Cutané, Anal, Urétral et Musculaire) et 4 Vecteurs hauts (Visuel Sonore, Oral et Olfactif). Le corps et la psychique sont liés : le corps contribue au bon fonctionnement de la psychique, aide à la satisfaction des envies psychiques inconscientes. Chaque Vecteur correspond à un orifice ou un canal d’entrée/sortie d’information et privilégie une façon bien précise de se faire plaisir en utilisant ce canal. Les 8 canaux d’information correspondent aux zones érogènes. Ainsi, les Cutanés aiment beaucoup le toucher physique, par exemple, les massages. Ils sont touche-à-tout car c’est ainsi qu’ils découvrent le monde. Les Visuels se font plaisir par les yeux : observer, regarder, s’émerveiller de belles choses… Et ils peuvent se sentir mal à l’aise, apeurés s’ils ne peuvent pas voir, par exemple, la nuit – ils préfèrent le plein jour, le soleil !

A quel moment apparaissent les Vecteurs et est-ce que notre profil vectoriel change durant la vie ?

Les Vecteurs, c’est de l’inné – on les a à la naissance. Ça ne change pas durant la vie : si on a le Vecteur Cutané, on y restera toute la vie, si on n’en a pas – on ne pourra pas l’acquérir « en chemin ». Par contre, il est possible de changer l’état de développement et/ou de réalisation de notre Vecteur. Il est aussi possible d’acquérir une compétence faisant partie d’un tel ou tel Vecteur même si on n’a pas ce Vecteur ; mais ce sera de l’acquis et non pas de l’inné. Quand on est dans l’inné, ce qu’on fait est naturel pour nous, cela nous procure de la joie et du plaisir. Quand il s’agit de l’acquis, l’action « nous coûte », nous fatigue. L’idée est de nous réaliser en privilégiant des activités qui nourrissent nos Vecteurs présents.

Combien de Vecteurs peut-on avoir dans son profil vectoriel et comment savoir lequel parmi ces Vecteurs est dominant ? Y a-t-il une hiérarchisation des vecteurs chez un même individu ?

En moyenne, nous avons 4-5 Vecteurs chacun. Derrière ces Vecteurs se trouvent les besoins récurrents qui cherchent à être nourris plus ou moins régulièrement. Il n’est pas important de savoir lequel de nos Vecteurs est plus présent que d’autres (la notion de « Vecteur dominant » a une autre coloration ici, on va plutôt parler « plus présent »). Ce qui est vraiment important, c’est de savoir lequel parmi nos Vecteurs veut s’exprimer en ce moment, cherche à être nourri ici et maintenant. Bien évidemment, si un Vecteur est plus présent en nous, il y a une forte chance qu’il s’exprimera plus souvent.

Comment reconnaitre les Vecteurs ?

Pour une personne initiée aux Vecteurs il est assez facile de reconnaitre les Vecteurs chez soi et chez les autres. Ce sont des traits de caractère, des comportements, des mots-clés, des réactions, des traits physiques qui « parlent » et nous indiquent la présence d’un tel ou tel Vecteur. Chez les enfants, même tout petits, les Vecteurs sont visibles rapidement. Plus le Vecteur est présent chez une personne, plus il s’exprime, donc plus il est visible pour les autres. La formation vectorielle « Se réaliser dans la vie grâce à nos envies » fait découvrir les Vecteurs en profondeur et permet l’apprentissage de reconnaissance vectorielle chez soi et chez les autres.

Pourquoi on parle des Vecteurs et non pas des types de personnalité ?

En psychologie il existe plusieurs théories qui divisent les personnes en différents types et proposent des moyens de communication avec tel ou tel type de personnalité. Mais dans la réalité il n’y a pas de types, chaque personne est unique.

Contrairement à la notion habituelle « type de personnalité » qui met les gens dans une seule case, dans le profil vectoriel d’une personne il peut y avoir entre 1 et 8 Vecteurs. Ce sont des différentes parties de nous qui cherchent à s’exprimer, à être nourries ; parfois elles se mettent en conflit.

En disant à quelqu’un qu’il a tel ou tel Vecteur, est-ce qu’on ne le met pas dans des cases ?

Non, bien au contraire ! Les Vecteurs, ce sont des repères qui permettent de mieux comprendre ce qui se passe réellement dans la tête de l’autre pour l’accepter tel qu’il est sans attentes, jugements, étiquettes… En même temps, tout dépend comment les Vecteurs sont utilisés – comparez :

  • – Tu n’es qu’un Cutané, tu « sautes de coq à l’âne » et tu ne sais pas rester longtemps sur une activité demandant soin et rigueur !
  • – Puisque je sais que tu as beaucoup de Vecteur Cutané, je comprends que tu as du mal à rester longtemps sur une activité demandant soin et rigueur.

Chaque personne est unique. Comment peut-on classer les gens ? Il n’y a pas de fonctionnement commun entre les personnes.

Dans notre monde, rien n’est fait au hasard, rien ne fonctionne « à sa tête ». Tout est lié dans la Nature, tout sert à quelque chose et il n’y a pas de chaos. Tout obéit aux lois de la Nature : ce n’est pas parce qu’on ne connait pas ces lois, qu’ils ne fonctionnent pas… L’Humain fait également partie de la Nature et obéit donc à ses lois, suit ses tendances tout en ayant chacun sa mission de vie. Les Vecteurs délivrent les lois et les tendances selon lesquels se développe l’Humain et l’Humanité.

Est-ce qu’il existe un test permettant de définir son profil vectoriel pour commencer les changements et vivre en accord avec ses envies ?

Oui, il existe quelques tests pour définir son profil vectoriel. En même temps, ces tests n’apportent que des connaissances et éventuellement des premières recommandations aux gens. Il ne suffit pas de comprendre, il est important de conscientiser – ce qui est impossible avec aucun test ! Même la conscientisation ne suffit pas s’il n’y a pas derrière cela d’actions permettant de réels changements.

Est-ce que l’approche des Vecteurs permet de résoudre les problèmes psychologiques ?

Parfois oui, parfois non. La conscientisation profonde de ses problèmes psychologiques permet l’acceptation, le fameux lâcher prise – ce qui est à l’origine de toutes les solutions. En même temps, les Vecteurs c’est juste une couche de notre psychique. Il existe d’autres couches telles que blessures de l’âme, système familial transgénérationnel, hérédité etc.

Comment ça marche?

L’étude de notre inconscient collectif permet de comprendre la nature de la psychique humaine, de voir les autres tels qu’ils sont et non pas à travers nos propres filtres et nos perceptions (nos Vecteurs). Cette compréhension nous permet de faire des conscientisations profondes en absence de résistance de notre psychique (qui habituellement s’oppose à nos prises de conscience par peur de revivre les expériences douloureuses). Ces conscientisations nous amènent, d’un côté, vers les choix libres dans notre vie et, d’un autre côté, vers l’empathie et la diminution de l’agressivité vis-à-vis des autres. Et ceci avec un certain amusement, car c’est plaisant et amusant de se reconnaitre, se comprendre. En étudiant les Vecteurs, on ne change pas de réalité, on change la perception de cette réalité et on commence à la voir plus profondément, plus objectivement. Ce qui nous procure beaucoup de liberté et de joie de vivre !

Comment les connaissances peuvent soigner nos traumatismes ?

C’est de la psychanalyse. Effectivement, la parole peut blesser, traumatiser mais aussi peut guérir, aider à lâcher. Grâce aux connaissances des lois de l’inconscient, on commence à repérer des liens de cause à effet et voir la réalité beaucoup plus objectivement. On apprend à comprendre la psychique humaine, les origines des comportements et des conflits. On apprend à utiliser ses connaissances pour vivre en paix avec soi-même et avec les autres.

Pourquoi ceux qui font la formation vectorielle ressentent plus d’énergie ?

L’explication est dans le fait qu’en étudiant notre inconscient, nous découvrons la nature de notre psychique et les causes de nos mauvais états. Au lieu de lutter contre soi-même, nous comprenons et acceptons notre fonctionnement et trouvons des corrélations entre nos comportements et nos vraies envies. Ces envies inconscientes gèrent notre réalité et définissent nos pensées ; et nos pensées définissent nos actes. Alors, ce qui nous met en mouvement, ce sont nos envies : la compréhension de ce mécanisme et les conscientisations rééquilibrent notre psychique, ce qui libère de l’énergie et nous amène du bien-être.